Menu de catégories

Publié par le 15 Nov, 2017 | 0 commentaire

Refleurir du bas-fond

Refleurir du bas-fond

Définition de « poème, poésie »

Quand on parle de poésie, en connaissons-nous vraiment la définition? Voici ce que j’ai trouvé pour vous aider à avoir une meilleure compréhension de la poésie…..

«La poésie est un art du langage, une façon de «sculpter» les phrases et les mots pour leur faire dire plus qu’ils ne disent habituellement. Par la richesse des images poétiques, l’artiste donne à voir sa propre vision du monde».

Refleurir du bas-fond
Si je te racontais le feu de mon vice maman
Serais-tu capable de comprendre le fouillis
Qui zig zag dans mon être comme un ouragan
Sans pause comme l’orage peuplé de pluie

Mon cerveau vit en symbiose avec les bourrasques
Il contrôle mon courage et le mal de naissance
Tracé à ma peau sensible déguisée avec des frasques
Des excès qui contrôlent ma vie sans vacances

Tu fais la moue devant mes attributs en armures
Je sais, je cherche la gâchette et le piton d’arrêt
Pour que cesse ce tic tac qui compte mes heures
Pourquoi le saigneur tient bien le boyau du déchet

Pour en faire un cœur bleu non cuit à point
Pourtant mon ombre veut rosir sur la densité
Mais à tâton je m’enfarge sur le mal-en point
Et je me relève de la cuite qui empeste ma volonté

Maman est-ce que je pourrai dans mon mal pourri
Panser les gales qui me chauffent depuis belle lurette
Penses-tu qu’il y a une potion désalcoolisée à l’oublie
Sur une tablette, là au pied de mon espoir pompette

Tu passes par dessus les fautes de mes silences
Qui sonnent tout le temps sur ma honte
La correction n’est pas ton art je pense
Comment digérer tes prières qui me confrontent

Mes muscles se gonflent
Mon cœur se fige
Mon sourire blanchit
Mes yeux se vident

J’attends le petit bonhomme avec des ailes
Espérant qu’il fasse un saut dans les flasques
Qu’il éclabousse ses plumes sur ma passerelle
Pour que je puisse enfin traverser l’embarque

Le trou où je fais du surplace sur le pourquoi
Pourquoi Mom la direction change de bord
Quand moi je veux au dessus de toute foi
Traverser ces remous empoisonnés de remords

Maladie qui courtise mes bobos non compris
Devrais-je doubler de prudence sur sa fusion
Tandis que moi je cale avec le diable qui rit
J’en frissonne à voir son reflet dans la boisson

Et si je le noyais avant de me noyer moi-même
Peut-être qu’un Life-Guard pourrait me lancer la bouée
Sur laquelle je nouerai la corde à sa force suprême
Pencher ma tête sur l’instant présent dégoût

Me rendre à l’acceptation de renaître
Voir le jour à nouveau sans baptême
Tendre mes bras vers le mieux-être
Relire l’étape première qui mène à la douzième

Pas à pas oeuvrer sur le drame
Comme un soldat à sa mission
Je baisse le coude à mon vieil âme
Je compose la paix avec l’addiction

Dès aujourd’hui…je refleuris

Ginette Boisjoli, auteure<
Crédit photo: Pixabay<

www.mordredanslavie.com

468 ad

Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *